Josiane Stratis - Le VR en famille

le 12 octobre 2017

Josiane Stratis est cofondatrice avec sa sœur Carolane de TonPetitLook.com et TPLMoms.com, deux sites Web qui ont beaucoup de succès. On peut également la voir ponctuellement au petit écran et la croiser à de nombreux événements dans la métropole montréalaise. Toutefois, Josiane est avant tout la maman du charmant Arthur, un petit garçon qui prend part à plusieurs de ses aventures comme celle de partir cet été en VR pour Natashquan, dans le Nord du Québec. Une première expérience familiale dont elle nous livre les détails dans cette entrevue.

Comme il s’agissait de ta première expérience en VR, appréhendais-tu ou étais-tu excitée par ce qui t’attendait ?
Mes parents ont fait beaucoup de camping quand j’étais jeune, alors j’avais les bases, mais j’ai trouvé assez cool de refaire l’expérience comme adulte. En plus, je savais que j’allais devoir rapporter la roulotte toute seule, ce que j’ai trouvé très empowering à faire. 

Est-ce que ce mode de voyage s’adapte bien à la famille? Nécessite-t-il plus de préparation que du camping par exemple avant le départ ?
Je pense que c’est une forme de voyage idéale pour la famille, surtout pour les jeunes enfants qui peuvent faire du bruit ou s’amuser comme ils le veulent. Il ne faut pas oublier quelques essentiels, mais au pire, il y a toujours une grande surface prête à nous sauver la vie, je ne me stresse pas avec ça.

Un déjeuner aux chips? Bah, on oublie un peu les conventions en vacances.


As-tu des anecdotes ou des moments magiques à nous conter ?

J’ai passé une nuit avec mon fils et sa cousine de son âge. On a vraiment eu beaucoup de plaisir, et pour dormir, ils avaient chacun leur lampe de poche. Ils se racontaient des histoires. Je me suis dit que c’était ça, le bonheur, pour eux : vivre une aventure et continuer de se raconter des trucs, ensemble. C’était trop cute.

Se raconter des histoires à la lampe de poche. Magique.

As-tu dû faire face pendant ton périple à des imprévus ?
J’ai dû piner la roulotte à la pluie battante la dernière journée, et j’avais laissé mon imperméable à Montréal. J’étais trempée jusqu’aux os ! Disons que la sieste a été la bienvenue en rentrant à Montréal. Mais ça fait partie de la vie, ce n’est pas grave.

Une petite douche avant de rentrer ? Josiane garde tout de même le sourire.

Est-ce que cette expérience t’a fait devenir une mordue de ce type de voyage ?
Je préférerais la prochaine fois avoir une van et dormir dedans, mais le mot qui me vient maintenant à l’esprit quand je pense au VR, c’est vraiment la liberté. Pouvoir bouger, prendre un camping ou dormir au bord d’une forêt, ça fait partie du monde des possibles.

Aurais-tu en terminant des conseils à prodiguer à d’autres familles qui souhaiteraient vivre elles aussi ce type d’expérience pour la première fois ?
D’y aller et foncer. C’est pas toujours une partie de plaisir, de faire quelque chose de nouveau, mais l’expérience fait en sorte que plus ça va, plus c’est facile. Il ne faut pas avoir peur de l’inconnu, on y fait de belles découvertes !

Pour retrouver les photos qui ont jalonné le parcours de Josiane Stratis cet été en VR, rendez-vous sur sa page Instagram !

X
- Entrez votre position -
- or -
Top