Mes 5 résolutions VR pour 2019

le 8 janvier 2019

Eh oui, le temps des résolutions pour la nouvelle année est arrivé ! Alors, pourquoi ne pas vous fixer des objectifs – idéalement réalistes – avec votre VR ? En voici 5 que vous pourrez judicieusement réaliser en 2019.

1. Je vais rénover mon VR

Si on n’est pas bricoleur, envisager de rénover son VR semble impossible à moins d’en confier les travaux à un entrepreneur. Mais lorsqu’on sait manipuler quelques outils, ou qu’on a la patience nécessaire pour apprendre et faire des essais-erreurs, le coût associé aux dites rénovations baisse beaucoup… alors que notre fierté grimpe en flèche!
Que peut-on rénover dans un VR ? Tout dépend bien sûr du type de modèle dont on dispose. Les comptes Instagram nous montrent souvent des rénovations très réussies de vieux Volkswagen, mais ce genre de transformations extrêmes n’est pas réaliste pour des motorisés de plus grand ampleur ou bâtis avec des matériaux plus complexes. Attention aussi à l’état du VR avant sa rénovation. Si ce dernier a par exemple subi une infiltration d’eau, les travaux seront sans doute majeurs pour se débarrasser de l’humidité. Nous vous recommandons donc d’analyser votre VR en profondeur avant de vous attaquer à une telle tâche, comme le soulignent d’ailleurs les spécialistes du Salon du VR dans cet article.

Une fois votre analyse réalisée, vous pouvez vous attaquer à votre plan de rénovations. À cette étape, tout est possible : installation de rangements supplémentaires ou d’un ilot, nouvelle cabine de salle de bains ou de banquettes pour le salon, hivernisation ou nouvelle configuration intérieure… Amenez-en, des projets ! Attention toutefois au budget que vous consacrerez à tout cela. Installer une douche extérieure, des panneaux solaires ou une petite armoire repliable sera nettement moins onéreux et énergivore que de refaire toute la structure de votre VR, cela tombe sous le sens. Alors, entourez-vous de personnes qui sont habituées à faire des rénovations et n’hésitez pas à demander conseil à des concessionnaires de VR… puis remontez-vous les manches et attaquez-vous à la tâche!

2. Je vais redécorer mon VR

Les couleurs intérieures de votre VR sont dépassées (ah, l’orange et le vert-brun des années 1980…)? Les tissus des rideaux et des banquettes vous sortent par les oreilles? Et vous ne pouvez plus supporter le revêtement du comptoir de votre cuisine mobile? Il est donc temps de redécorer votre VR, en vous inspirant pourquoi pas des plus récentes tendances en la matière qui sont souvent voisines de celles que l’on pourrait retrouver dans nos maisons.

Il est maintenant possible de styliser son VR selon sa personnalité. Des lambris de bois au mur, des tissus lainés et des couleurs vives lui donneront un aspect chaleureux ou hipster, tandis que des teintes plus neutres dans les gris, du cuir et des matériaux plus nobles auront un résultat plus moderne. L’essentiel est de penser en termes de durée et de sélectionner vos nouveaux éléments de décor en conjuguant le côté pratique et esthétique, quitte à y mettre un peu plus de budget. Est-ce que dans cinq ans, ce nouveau décor vous plaira encore ? Est-ce que le nouveau revêtement de vos banquettes ne s’abîmera pas facilement si elles sont utilisées régulièrement (un VR, ce n’est pas un laboratoire, mais un milieu de vie!) ? Autant de questions pertinentes à vous poser avant de procéder à toute transformation.

Pour finir cette rubrique, nous vous suggérons de profiter de ces changements pour intégrer quelques nouveautés technologiques à votre VR, car des progrès considérables ont été réalisés dans ce domaine. Alors, n’hésitez pas à installer des petits luminaires à DEL et des électroménagers plus performants et modernes dans votre espace cuisine, des installations radio et TV dernier cri, ainsi qu’un routeur 4G pour bénéficier de Wifi jusqu’au milieu des bois. Avoir un VR ultra-connecté est une tendance forte des années à venir!

3. Je cuisinerai santé dans mon VR

La cuisine santé est de plus en plus à l’ordre du jour, et le fait de voyager en VR ne doit pas vous faire oublier vos bonnes habitudes alimentaires. Et comme il est facile de succomber à la tentation de la malbouffe sur la route, mieux vaut prévenir que guérir. Nous vous suggérons donc tout d’abord de disposer d’un certain nombre d’ingrédients, transformés ou non, qui ne vous donneront pas d’excuse pour vous alimenter à l’extérieur. N’oubliez pas non plus de vous fournir en condiments et herbes diverses, car ils ne prennent pas beaucoup de place et embaument votre assiette comme votre intérieur.

Comme vous êtes aussi en mode vacances quand vous voyagez en VR, inutile de vous lancer dans des projets gastronomiques gargantuesques. Pensez beau/bon/pratique en toute saison, avec de recettes assez faciles à réaliser dans votre VR comme sur le barbecue ou le feu de bois. Nous avons d’ailleurs déniché pour vous plusieurs séries de recettes et d’astuces utiles sur notre blogue, que nous vous invitons à découvrir si ce n’est déjà fait. Si vous êtes familiers avec la langue anglaise, visitez aussi la page Facebook Wildhood Recipe Club, débordante d’idées, ainsi que cet article sur les actions à poser quand on veut manger sainement en voyage.

4. Je planifierai mon voyage en VR en avance

Planifier son voyage en avance lorsqu’on se déplace en VR est une des clés essentielles de son succès. Parce que oui, partir à l’aventure, c’est chouette, mais on se rend souvent compte qu’on est passé à côté d’arrêts intéressants sur sa route, qu’on a dû improviser pour trouver des places pour se stationner et qu’une bonne partie du périple a été consacrée à de la logistique alors même qu’elle aurait simplement pu être synonyme de plaisir.

Alors, première des choses pour 2019 : choisissez votre/vos destinations le plus tôt possible pour être en mesure d’établir votre itinéraire et le budget dont vous devrez disposer pour réaliser votre périple. À Liberté en VR, nous recensons et fournissons de nombreuses idées de roadtrips, aussi n’hésitez pas à voir les destinations qui ont été les plus populaires au sein des VRistes en 2018 au Canada, ainsi que quelques autres suggestions pour 2019, sans compter les itinéraires plus précis que nous suggérons sur une base régulière. Si vous voulez vous bâtir vous-même un itinéraire plus personnalisé, des recherches sur Google Maps et des guides de voyage listant les attraits de chaque zone géographique que vous traverserez vous seront utiles.

Troisième chose très importante : dès que votre itinéraire est à peu près déterminé, réservez immédiatement vos aires de camping. Les parcs nationaux, provinciaux, ainsi que les campings privés sont souvent pris d’assaut longtemps avant le début des congés. Donc, pour éviter les déceptions, frustrations et improvisations irritantes, prévoyez ce volet au moins trois mois à l’avance. Des vacances réussies, c’est comme la retraite, ça se prépare !

5. Je prévoirai un budget adapté à mon voyage en VR

Ce n’est pas parce qu’on voyage en VR qu’on ne doit prévoir aucun budget. Hormis les assurances obligatoires pour le VR et pour vous-même si vous voyagez à l’étranger, il faut aussi estimer le montant alloué à l’essence (plus important que pour un véhicule traditionnel), au propane, au camping (compter entre 30 et 60 dollars par jour selon les installations), à la vie quotidienne (alimentation, hygiène, etc.) et aux petits plaisirs qu’on aime bien s’accorder en voyage (restaurants, visites, activités). Et si on a plutôt tendance à se gâter, eh bien le budget grimpe vite, très vite!

Il est donc important de penser à tous ces pans du voyage avant que ce dernier n’ait lieu, en privilégiant les plus importants, à savoir l’essence et les campings. En prenant exemple sur le couple aguerri de voyageurs de Prêts pour la route , vous pouvez grossièrement déterminer les coûts de votre déplacement et de vos arrêts. Votre budget alimentation sera sans doute assez similaire à celui que vous avez déjà habituellement, mais prévoyez un budget supplémentaire pour les plaisirs et les impondérables comme un bris mécanique ou des conditions météorologiques difficiles. Bref, laissez-vous une marge de manœuvre suffisante pour profiter pleinement de votre voyage et ne pas avoir à rembourser des sommes indésirables à votre retour.

Vous voilà maintenant armés pour l’année 2019 qui débute et que nous vous souhaitons la plus fructueuse possible ! Et suivez-nous régulièrement pour faire le plein d’idées et de conseils qui vous seront utiles, vous ne le regretterez pas ! Notre site Web, mais aussi nos pages pages Facebook, Twitter et Instagram sont à votre disposition!

Top