Première traversée des États-Unis en VR

le 23 Août 2018

L’animatrice, influenceuse et communicatrice bien connue Camille DG est une aventurière. Elle a donc accepté notre invitation à vivre la vie en VR et a relevé le défi de partir à quatre jusqu’en Louisiane. Un voyage de 18 jours mémorable.

Liberté en VR (LVR): Vu qu’il s’agissait de votre premier voyage en VR, comment l’avez-vous préparé? Était-ce stressant pour vous?

Camille DG : Comme je voyage souvent, j’étais assez calme. Excitée par l’expérience que nous allions vivre et les destinations durant notre périple (Montréal / Lexington / Grande Isle / Nouvelle-Orléans / Nashville / York / Montréal), mais surtout concentrée sur l’itinéraire. C’est mon conjoint Marc qui était plus stressé, car c’est lui qui allait être au volant et se posait pas mal de questions comme « est-ce qu’il y a des routes qu’on ne pourra pas emprunter avec un VR? », « Est-ce que 4 heures de conduite d’un VR, c’est épuisant ou pas? », ou encore « Est-ce qu’on pourra vraiment stationner notre VR dans tous les campings, ou même hors des campings par moments? »

Pour en savoir plus sur le camping en VR, cliquez sur CE LIEN

LVR : Comment s’est finalement révélée votre expérience? Est-ce que les craintes de Marc étaient fondées?

Camille DG : Non, vraiment pas! En fait, même si le VR était d’assez grande taille, il se conduisait très facilement et ultraconfortable. Je crois que nous avons juste une fois dû faire demi-tour pendant notre périple parce que nous ne passions pas sous un petit tunnel. Pour le reste, nous avons pu camper sans problème un peu partout, dans des campings merveilleux comme celui de Grosse Isle tout comme dans des stationnements de Wal-Mart. Nous étions totalement libres de nos mouvements.

LVR : Quand on est à quatre dans un milieu confiné et qu’on fait beaucoup de route, ça se passe comment?

Camille DG : Ça se passe merveilleusement bien en VR. En fait, c’est comme si on transportait un peu sa maison avec soi. On a tout sur place : un endroit pour dormir, pour se laver, pour cuisiner et manger, pour accrocher ses vêtements. Et tout cela avec beaucoup de confort. La salle de bain délimitait nos espaces avec notre couple d’amis, et le fait de faire la route à quatre nous permettait de ne jamais nous ennuyer parce que le conducteur était toujours avec une personne, pendant que les deux autres s’activaient en arrière. C’était génial.

Pour voir plus en détail le type de motorisé de classe B avec lequel Camille DG a voyagé, suivez CE LIEN

LVR : Est-ce que vous pensez à présent que le VR est adapté à tous les types de clientèles et de besoins?

Camille DG : Absolument. Un VR, c’est super parce que ça évite tout le bazar qu’amène le camping, surtout quand on est en famille ou qu’on part un certain temps. Monter et enlever la tente, ranger toutes les affaires, vivre la proximité et faire face aux éléments, on oublie tout cela en VR. On bénéficie de confort, d’espace, d’intimité et de protection.

LVR : Avez-vous une anecdote à partager avec nous?

Camille DG : Oh, il y en aurait plein, mais il y en a une qui me vient en tête et qui date de Grosse Isle. Un endroit merveilleux à découvrir… mais bourré de moustiques! Même avec de l’anti-moustiques et des jeans, on s’y fait piquer de partout, c’est effroyable! Donc, je crois que je souviendrai toujours que nous sommes partis à la course de la plage, où les moustiques sévissaient moins, et nous sommes enfermés directement dans le VR pour nous protéger. Ha ha! Nous avons même mangé à l’intérieur ce soir-là, en regardant nos voisins en tente se faire dévorer par les bibittes. Nous avons vraiment apprécié notre chance!

LVR : Est-ce que cette première aventure en VR vous a donné envie de voyager de nouveau en VR?

Camille DG : Oui, vraiment! Et je crois que j’aimerais une prochaine fois même partir plus longtemps encore, pourquoi pas pendant deux mois, afin de prendre mon temps sur la route. Pourquoi pas en Nouvelle-Zélande, avec une tente dans un pack-sac pour alterner trajet en VR et hiking-camping dans les zones moins accessibles. Le VR, c’est la liberté totale.

Pour voir le FB live que Camille DG a réalisé pendant son voyage en VR, cliquez ICI

Nous vous invitons aussi à regarder la superbe vidéo de ses vacances ICI

Et si vous êtes curieux, vous pouvez suivre nos pages Facebook, Twitter et Instagram pour voir plus de détails sur ce périple!

X
- Entrez votre position -
- or -
Top